Sélectionner la page

Test Imprimante 3D : la Machines-3D Start, l’impression 3D pour les débutants

Test Imprimante 3D : la Machines-3D Start, l’impression 3D pour les débutants

L’impression 3D peut intimider les débutants. Pas de panique avec la Machines-3D Start, une sympathique imprimante 3D plug and play.

Pas facile de choisir une imprimante 3D, surtout quand on commence. Heureusement, l’offre est de plus en plus riche et permet de se lancer avec une machine avec de nombreuses options et un budget raisonnable. C’est le cas avec la Machines-3D Start, l’imprimante maison du développeur et revendeur de solutions technologiques 3D, Machines-3D.

machines-3d start

La Machines-3D Start prête à l’emploi

L’imprimante arrive très bien emballée et prête à l’emploi. Machines-3D est un acteur français reconnu de la 3D et vous n’aurez pas de problème pour demander de l’aide si besoin auprès du SAV. Tout est en français.

Bonne surprise, l’imprimante est livrée avec un pack complet comprenant 1 guide de démarrage rapide, 3 bobines de filament PLA de 200g (blanc, noir, bleu), 1 clé USB comprenant le logiciel 3DStar, le livret d’installation au format PDF, des fichiers 3D pour se lancer tout de suite. Le kit comprend aussi une spatule et un stylet imprimet en PLA.

La taille de l’imprimante est assez compacte. Elle peut se placer aisément sur un bureau ou une petite table. En fonctionnement, la machine ne vibre pas trop mais il est recommandé de la placer sur une base vraiment stable. De forme cubique de 38 cm, elle pèse une dizaine de kilos. Ce n’est pas un poids plume mais on peut la prendre facilement avec les deux mains.

machines-3d start

Un look qui assure

Ce qui plait beaucoup, c’est son look avec des parties bleues transparentes qui, avec la lumière intérieure quand la machine est allumée, donne un style futuriste qui fait son petit effet. Machines-3D Start est une machine fermée, ce qui atténue un peu le bruit. Pour cette gamme de prix, la nuisance sonore reste dans la moyenne.

La prise en main de la Machines-3D Start est facilitée grâce à beaucoup d’automatismes. Bref, on n’est pas obligé d’être un maker confirmé pour se lancer. Un petit guide d’installation rapide est fourni avec l’imprimante. Il aurait mérité d’être un petit peu plus claire dans ses explications, notamment pour l’installation du guide filament. Au début, on se demande par où le faire passer. Mais il ne faut pas plus de 5 minutes pour lancer sa première impression.

Le plateau s’installe grâce à un système d’aimants qui assure une surface plane. Sur nos tests, il était très facile d’enlever les objets imprimés du fait même qu’on peut sortir aisément le plateau. Le plateau carré est de 153 mm de côté, ce qui est déjà une surface intéressante pour imprimer beaucoup d’objets 3D. La précision est de 100 microns, ce qui est très bien.

Un écran LCD pour tout contrôler

Un point fort est l’écran tactile LCD de l’imprimante. Il est facile à partir de là de gérer ton imprimante. L’interface de l’écran est simple et efficace et permet intuitivement d’aller d’un menu à l’autre et de rapidement comprendre comment charger un fichier ou lancer une impression. Il est possible d’envoyer des fichiers via une clé USB, en connectant directement son ordinateur et même directement en Wi-Fi.

La Machines-3D Start peut accueillir des bobines de 250 grammes qu’on insère directement dans l’imprimante. Rien ne dépasse ainsi. Mais tu peux aussi utiliser des bobines de 750 grammes qu’il est facile de fixer au dos de l’appareil. Elle accepte le PLA et le PLA +, mais pas l’ABS car elle ne possède pas de plateau chauffant.

machines-3d start

Une imprimante 3D pour commencer sans mauvaise surprise

Quand on lance l’impression, l’écran LCD indique un temps d’impression, relativement précis. Cela dépend des objets mais c’est une indication précieuse pour savoir quand il faut lancer une impression. Le programme 3D Star qui est disponible en téléchargement est très facile à utiliser, même pour les débutants. Et bien sûr, tout est en français. Côté sécurité, à noter la détection automatique de l’ouverture de porte. Et un caisson fermé, c’est toujours mieux.

La Machines-3D Start s’affiche sur son site à 499 euros HT, soit avec quelques frais de port et la TVA un prix de 621 euros pour le grand public. Ce n’est pas l’imprimante la moins chère, notamment sans plateau chauffant. Mais elle semble robuste, elle a un joli look, et son utilisation est très simple.

La Machines-3D Start est une bonne solution pour les débutants qui ne veulent pas prendre de risque. Que le fabriquant soit français est aussi un critère rassurant.

Voici un test vidéo de Revolution-3D pour compléter cet article.

A lire aussi : Guide de l’impression 3D (1/10) : présentation de l’imprimante

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter hebdo


Application Geek Junior

geek junior app mobile

Une enquête pour les parents !

enquete enfant video pub

Le coin des parents

Rubrique

Espace Makers (DIY, 3D…)

Partenariat

Charte éthique de Qwant Junior

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Culture Geek

Share This
Geek Junior

GRATUIT
VOIR