Sélectionner la page

Messenger Kids, un « cadeau » empoisonné pour les enfants et les parents ?

Messenger Kids, un « cadeau » empoisonné pour les enfants et les parents ?

Le lancement de Messenger Kids par Facebook fait débat. Nous avons invité eduPad, éditeur de la messagerie instantanée pour les enfants Monster Messenger, à donner son point de vue sur cette nouvelle application.

Y aura-t-il une vie en dehors de Facebook ?

Le géant des réseaux sociaux vient d’annoncer le lancement de Messenger Kids, une version adaptée pour les enfants de sa messagerie instantanée Facebook Messenger.

Messenger Kids est actuellement disponible uniquement aux Etats-Unis et sur les produits Apple. Messenger Kids est le premier produit de Facebook qui s’adresse aux enfants de moins de 13 ans. Ce lancement est tout sauf anodin quand il s’agit du plus grand réseau social au monde. Facebook est en position de monopole en Occident avec plus de 2 milliards d’utilisateurs.

Quand le piège se referme

L’app Messenger kids est dans sa version de lancement une version très limitée de la messagerie Facebook Messenger. Pour inscrire leur enfant, les parents doivent associer leur enfant à leur compte Facebook. Ils doivent ensuite approuver les demandes de contacts de leurs enfants. Les parents contrôlent donc les personnes avec qui leur enfant peut échanger, tout comme dans l’app Monster Messenger. C’est la bonne manière d’assurer la sécurité de ses enfants.

Là où les choses se gâtent, c’est qu’à partir du moment où votre enfant est inscrit, il entraîne tout son monde dans la nébuleuse Facebook. En effet, tous les contacts avec lesquels il voudra parler sont dans l’obligation d’avoir un compte Facebook ou d’être rattachés à un compte Facebook. En clair, si Papy et Mamie veulent parler avec leurs petits-enfants, ils devront s’inscrire sur Facebook. Si votre enfant souhaite parler avec ses amis de classe ou du sport, c’est encore pire, les parents de ses amis devront forcément être sur Facebook.

Sous la pression sociale de nos chères têtes blondes, Facebook tient là un redoutable cheval de Troie pour convertir les dernières personnes qui avaient une vie digitale en dehors de Facebook.

Une alternative à Messenger Kids déjà disponible en France

Le lancement de Messenger Kids est le bon moment pour s’interroger sur la place démesurée qu’a pris Facebook dans nos vies.

Est-on prêt à mettre l’ensemble des données de nos enfants entre les mains de ce géant américain, qui fait régulièrement la une pour des drames impliquant des adolescents détruits ? Quelle confiance accorder à un réseau qui filtre les informations et n’alimente ses utilisateurs qu’en fonction uniquement de leurs goûts, au détriment de leur esprit critique ?

Limiter le temps d’écran des enfants est un sujet important (rien ne remplacera une activité sportive ou créative). Quand les enfants sont connectés à Internet, autant faire en sorte que ce soit dans un cadre maîtrisé, d’autant qu’ils n’ont pas conscience des manipulations dont ils peuvent faire l’objet.

Heureusement, il existe des alternatives gratuites, sans publicité et sécurisées, et Monster Messenger est l’une d’elles.

Dans Monster Messenger, les parents sont libres d’avoir un compte Facebook ou pas, c’est leur choix. Avec Monster Messenger, vous n’imposez à personne, famille ou amis, d’être sur Facebook pour que vos enfants puissent communiquer et s’amuser en toute sécurité avec leurs proches.

Monster Messenger propose également de nombreuses fonctionnalités et contenus éducatifs, notamment de lutte contre le harcèlement, absents de Messenger Kids.

Comparatif-Monster-Messenger-Messenger-Kids

  • Monster Messenger est disponible sur IOS et sur Android

eduPad est une startup Française indépendante, dont les apps éducatives sont utilisées par plus de 8 millions d’enfants, de parents et d’enseignants dans 146 pays.

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rubrique

Inscription newsletter

Geek Junior en espagnol

Suivez-nous partout !

Sites amis

Qwant Junior, le moteur de recherche pour les enfants

La Souris Grise le guide des meilleures applications pour les enfants

Teen-Code initie les ados au codage et à la création de projets numériques

Nakamanga, le blog spécialisé Manga par notre chroniqueur Bryan

App-enfant.fr teste les applications mobiles et tablettes pour les enfants

Zéro Trace, pour reprendre le contrôle de ta vie privée

La Geek en Rose, le blog d’une toulousaine passionnée de jeux vidéo

EIMA, l’école  internationale du manga et de l’animation

Inscrivez-vous à notre newsletter

Chaque semaine, recevez notre lettre d'information avec les derniers articles publiés sur Geek Junior

Merci ! Vous vous êtes bien inscrit à notre lettre d'information.