Sélectionner la page

Rentrée des classes : Numworks, la calculatrice française pour le lycée

Rentrée des classes : Numworks, la calculatrice française pour le lycée

Numworks est en train de faire de l’ombre aux deux poids lourds du secteur, Texas Instruments et Casio. Sa calculatrice est de plus en plus recommandée par les lycées.

Numworks n’est pas une calculatrice graphique comme les autres. Déjà, elle a été imaginée en France. Fini aussi la grosse calculatrice bien austère. Voici notre prise en main.

La boite est tout fine. On sort la calculatrice, toute fine elle aussi et on cherche le gros mode d’emploi, qui en fait n’existe pas ! Le fabricant fait le pari que son ergonomie est suffisamment intuitive pour s’en dispenser. On remarque de suite trois zones thématiques. Le clavier n’est pourtant pas trop intimidant, comme c’est parfois le cas avec d’autres calculatrices. Les élèves les moins sûrs d’eux en mathématiques ne devraient pas fuir tout de suite.

Numworks python

On appuie alors sur le bouton de mise en marche et on découvre plusieurs applications : calculs, fonctions, statistiques, probabilités, équations, suites, régressions et python. La touche Toolbox, en forme de boîte à outils, donne accès à un catalogue de fonctions avancées de la calculatrice : calculs de sommes et de produits, opérations sur les nombres complexes, trigonométrie hyperbolique. Bref, tout ce que l’élève à besoin pour réaliser ses exercices et examens est présent dans Numworks. Même la programmation avec le langage Python est prévue. Sur le site web de la calculatrice, on trouve également une présentation des bases à connaître lorsque l’on commence à utiliser Python et les astuces pour savoir utiliser pleinement l’application.

L’écran n’est pas tactile mais la navigation est aisée. Les paramètres permettent d’effectuer les réglages nécessaires au bon fonctionnement de la calculatrice. NumWorks est conforme aux programmes de l’Éducation Nationale du lycée pour toutes les sections générales, technologiques et professionnelles. Elle dispose aussi du mode examen obligatoire pour se présenter au baccalauréat à partir de 2018.

Autre point fort, elle propose un émulateur en ligne mais aussi d’une application disponible gratuitement sur Google Play et l’App Store. Avec elles, tu peux transformer ton smartphone en calculatrice Numworks !

Des ressources pour utiliser Numworks sont également disponibles en ligne. Une chaîne YouTube offre plusieurs tutos pour savoir comment réaliser certains exercices types. Un manuel d’utilisation est aussi accessible sur le site de Numworks. A noter enfin que la calculatrice dispose d’une autonomie de 20 heures en fonctionnement et se recharge avec une prise USB comme un smartphone.

Conclusions : Numworks se démarque grâce à la simplicité de son utilisation et son ergonomie. Cela ne remet pas en cause pour autant sa capacité à réaliser toutes les opérations prévues pour les épreuves du baccalauréat. Les applications mobiles sont aussi un vrai plus, notamment quand on n »a pas la calculatrice sous la main.

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter hebdo


Application Geek Junior

geek junior app mobile

Une enquête pour les parents !

enquete enfant video pub

Le coin des parents

Rubrique

Espace Makers (DIY, 3D…)

Partenariat

Charte éthique de Qwant Junior

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Culture Geek

Share This
Geek Junior

GRATUIT
VOIR