Sélectionner la page

Enceintes intelligentes : 3 raisons de les éloigner de vos enfants

Enceintes intelligentes : 3 raisons de les éloigner de vos enfants

“OK Google” ? Peut-être pas selon la CNIL qui vient de publier un guide pour nous informer sur les enceintes intelligentes.

C’est le dernier joujou technologique que beaucoup de français vont vouloir s’offrir à Noël. Mais l’usage de ces enceintes dites “intelligentes” n’est pas si anodin selon la CNIL, la Commission nationale informatique et liberté, qui vient de publier un petit guide en ligne des bonnes pratiques destiné aux utilisateurs.

C’est quoi une enceinte intelligente ?

Les deux enceintes leader sur le marché sont l’Amazon Echo ou la Google Home. Cette dernière est disponible pour le marché français. Mais concrètement, c’est quoi une enceinte intelligente ? C’est une enceinte connectée à Internet qui est contrôlable par la voix. Elle offre deux fonctions principales : elle peut répondre à des questions orales et servir à contrôler d’autres appareils connectés dans la maison. Tu peux ainsi demander à allumer une lumière ou changer de morceau sur l’album de ton chanteur favoris.

Les 3 raisons de se méfier des enceintes intelligentes

Les enceintes intelligentes sont présentées comme de véritables assistants pour notre vie quotidienne. Mais elles peuvent provoquer une certaine dépendance et posent des questions sur le contrôle de notre vie privée.

amazon echo

Un micro ouvert sur votre vie privée et celle des enfants

Accepteriez-vous d’avoir un micro constamment ouvert dans votre maison, qui écoute et enregistre toutes vos conversations ? C’est pourtant pratiquement ce qu’on accepte avec une enceinte intelligente. Comme l’indique la CNIL, “en veille permanente, ces assistants sont susceptibles d’enregistrer vos conversations, y compris celles de tiers lorsqu’ils ont reconnu le mot clé. Les requêtes vocales sont enregistrées dans le cloud“.

Plusieurs informations comme le type de recherche ou de demande, l’heure à laquelle elle a été effectuée, la date ou encore la localisation, sont enregistrées.

La CNIL recommande plusieurs actions à mettre en œuvre :

  • Encadrer les interactions de ses enfants avec ce type d’appareils (rester dans la pièce, éteindre le dispositif lorsqu’on n’est pas avec eux) ;
  • Couper le micro / éteindre l’appareil lorsque l’on ne s’en sert pas où lorsqu’on ne souhaite pas pouvoir être écouté ;
  • Avertir des tiers/invités de l’enregistrement potentiel des conversations (ou couper le micro lorsqu’il y a des invités)
  • Vérifier qu’il est bien réglé par défaut pour filtrer les informations à destination des enfants.

Un outil pour enrichir le profil publicitaire des enfants

Ces enceintes intelligentes vont analyser toutes les requêtes, comme pour un moteur de recherche. Il faut donc être vigilant car tous les propos tenus face à l’appareil peuvent enrichir le profil publicitaire de chacun des utilisateurs identifiés.

La collecte d’informations personnelles devient ainsi encore plus importantes. La CNIL recommande d’ailleurs de connecter uniquement “des services qui présentent réellement une utilité pour vous, tout en considérant les risques à partager des données intimes ou des fonctionnalités sensibles (ouverture porte, alarme…)

Une dépendance à la technologie

Comme pour le navigateur web, il est recommandé d’effacer l’historique des conversations/questions posées et de personnaliser l’outil selon vos besoins. En effet, contrairement à la recherche depuis le navigateur, il est très difficile d’avoir un aperçu des traces enregistrées, ni de juger de la pertinence des suggestions, d’en savoir plus ou d’avoir accès à des réponses provenant d’autres sources. Il faut donc régulièrement être attentif sur la pertinence des réponses, définir le moteur de recherche ou la source d’information utilisée par défaut par l’assistant.

Enfin, pour que Google Home puisse offrir des résultats pertinents à vos questions, il faut accepter d’utiliser de nombreux services de Google, dont certains liés à la géolocalisation. Et finalement, c’est permettre à une entreprise de disposer d’un nombre d’informations sur vous et vos enfants comme personne ne pourrait le faire. Et on ne parle pas des situations de dépendance à la technologie que l’on entretien en utilisant ce type d’appareils. Avec Google Home ou Amazon Echo, qui commande vraiment à la maison ?

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rubrique

Inscription newsletter

Geek Junior en espagnol

Suivez-nous partout !

Sites amis

Qwant Junior, le moteur de recherche pour les enfants

La Souris Grise le guide des meilleures applications pour les enfants

Teen-Code initie les ados au codage et à la création de projets numériques

Nakamanga, le blog spécialisé Manga par notre chroniqueur Bryan

App-enfant.fr teste les applications mobiles et tablettes pour les enfants

Zéro Trace, pour reprendre le contrôle de ta vie privée

La Geek en Rose, le blog d’une toulousaine passionnée de jeux vidéo

EIMA, l’école  internationale du manga et de l’animation

Inscrivez-vous à notre newsletter

Chaque semaine, recevez notre lettre d'information avec les derniers articles publiés sur Geek Junior

Merci ! Vous vous êtes bien inscrit à notre lettre d'information.