Sélectionner la page

Lecture de rentrée #5 : Le serment de l’acier (T1), une BD fantasy qui fait le plein d’intrigues

Lecture de rentrée #5 : Le serment de l’acier (T1), une BD fantasy qui fait le plein d’intrigues
Publicité

Encore une mini-série intéressante publiée chez Drakoo. « Le serment de l’acier » nous plonge dans une intrigue politique et militaire passionnante dans un monde imaginaire.

Prévue en deux tomes, « Le serment de l’acier » est une belle promesse d’aventure, de trahisons et d’intrigues dans un univers fantasy bien construit. Le scénario de Gwenaël tient la route et nous emmène vite dans une double enquête qui montre la face sombre d’une cité.

On peut se trouver un peu perdu au début avec les nombreux personnages qui apparaissent. Cependant, tout se tient dans cette histoire qui montre à quel point le pouvoir en place préfère réécrire l’histoire (ici une guerre civile) plutôt que d’avouer ces propres crimes. Les deux enquêtes sont bien menées par deux héroïnes assez charismatiques sans tomber dans les stéréotypes du genre fantasy. Les graphismes accompagnent bien le récit, sans trop en montrer, les actions des personnages étant privilégiés.

« Le serment de l’acier » n’est prévu qu’en deux tomes. Et c’est peut-être la seule critique à relever. La richesse de l’intrigue et de ce pays imaginaire perçue dans ce premier tome mériterait un peu plus de pages pour se déployer et pour donner de la profondeur aux personnages. On a toutefois hâte de lire le second tome pour comprendre où vont nous mener les deux enquêtrices, Estèla et Aelis.

L’histoire de « Le serment de l’acier »

Alors que les peuples du Vaste Pays se remettent à peine de la guerre civile qui a ravagé leurs terres, voici qu’on assassine, au cœur de la cité de Torrède, l’un des héros du conflit. Estèla Ascensal, jeune auxiliaire de la garde aux capacités particulières, est appelée à l’aide par les miliciens pour enquêter sur le meurtre. Facile de se laisser convaincre quand son père adoptif est le maître-chien de la garde.Dans le même temps, Aelis Mendigal, ancienne combattante de Torrède, quitte la ville, elle est chargée par les autorités de cette-dernière de rechercher un scribe disparu aux confins des Provinces Onarques. Elle ne fera pas le voyage seule, une caravane Romani, ce peuple voyageur et marchand, l’accueille en son sein.

Tandis que l’une va plonger dans le ventre de la ville pour en arracher quelques secrets, l’autre va accompagner les Romanis sur les traces de la guerre passée et l’obliger à redécouvrir, non sans difficultés, ces peuples qui furent ses ennemis d’hier. Le bout de son voyage sera aussi celui de ses illusions. Entre Torrède et les confins, les deux intrigues vont peu à peu révéler leurs liens, liens faisant ressurgir les vieux démons d’un conflit fratricide aux plaies encore béantes. Et si les héros du peuple n’étaient que des criminels de guerre capables des actes les plus vils pour protéger leur légende ?

  • Lire un extrait  iciserment 1
  • Scénario : Gwenaël
  • Dessin : Elisa Ferrari
  • Couleur : Axel Gonzalbo
  • Editeur : Drakoo
  • 48 pages
  • Prix : 14.50 €
Publicité

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le magazine Geek Junior

Abonnement Geek Junior

Nos newsletters

Rubrique

Application Geek Junior

geek junior app mobile

Le coin des parents

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Smartphones et gadgets

Share This
Geek Junior

GRATUIT
VOIR