Sélectionner la page

Whaller, le réseau social garanti sans fuite de données

Whaller, le réseau social garanti sans fuite de données

Avec le scandale Cambridge Analytica, Facebook inquiète. Si tu veux utiliser un réseau social sécurisé et garanti sans fuite de données personnelles, il existe Whaller, une solution française à tester sans tarder.

Avec Whaller, tu vas pouvoir créer ton propre réseau social d’une manière complètement sécurisée, sans avoir peur qu’on collecte des informations te concernant et tout cela sans publicité. Mais Whaller n’est pas Facebook et fonctionne un peu différemment. En effet, dans la vraie vie, tu es en relation avec plusieurs groupes sociaux différents : ta famille, tes amis du collège ou du lycée, ceux de ton club de sport… Et tu n’as pas forcément envie de partager les mêmes informations avec tous les groupes. Et bien avec Whaller, tu peux faire en sorte que certaines informations ne soient vues que par un seul groupe, et cela très facilement.

Les sphères pour mieux contrôler ce que tu publies

Un des problèmes avec Facebook est la difficulté rencontrée pour contrôler qui peut voir le contenu que tu publies. Avec Whaller, c’est beaucoup plus simple grâce aux sphères. Chaque sphère représente un groupe social que tu auras défini. Par exemple, si tu veux partager un contenu uniquement avec tes amis de ta classe, tu crées une sphère « Classe » est seul les membres de cette sphère verront le contenu que tu auras choisi de publier.

Sur Whaller, tout est ainsi protégé par défaut. Pour chaque sphère, tu peux te présenter d’une manière différente et partager des informations personnelles différentes. Ce qui est certain, c’est que toutes tes données ne risquent pas d’être récupérées par n’importe qui pour une exploitation commerciale.

whaller iphone

Une présentation claire, beaucoup de fonctionnalités

Whaller se présente clairement et cela change du mur de Facebook élevé aux hormones publicitaires. Les fonctionnalités sont nombreuses et il faut être honnête, tu auras besoins d’un peu de temps pour en faire le tour. Mais cela vaut le coup de faire un petit effort pour prendre en main Whaller. La récompense est l’utilisation d’un réseau vraiment privatif. Bref, pour échanger tranquillement, il suffit d’inviter tes amis à s’y inscrire et c’est parti !

Whaller existe en version web, sur iOS et Android. La version gratuite permet de créer un nombre illimité de sphères et de contacts. Des fonctionnalités additionnelles, surtout utiles pour les organisations et entreprises, sont payantes.

Whaller mérite un essai. On rêve maintenant d’un Whaller Kids pour les plus jeunes, avec une prise en main simplifiée, des fonctionnalités moins nombreuses. Pour enfin se libérer une fois pour toute du fameux « réseau social dominant »…

A lire aussi :

 

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

7 Commentaires

  1. Sylvain C.

    Whaller n’est qu’un silo de plus il me semble. Si il a du succès il est le Facebook de demain et si il n’en a pas il est le Google+ de demain. Dans tous les cas il centralise nos données sur ses serveurs. Et elles constituent la base de son modèle économique…

    Pourquoi ne pas recommander plutôt les réseaux décentralisés comme mastodon (twitter like) et diaspora* (fb / g+ like)? Ces deux outils sont libres et chacun peut ouvrir une instance sur son propre serveur…

    Pour finir, précisons que le concept de sphère n’est pas une nouveauté : il est à la base de Google+ et existe dans diaspora* (où il s’appelle « aspects »).

    Réponse
  2. Sandra

    Pour les loulous c est mieux teampus.com c est dans le meme reseau wifi et sans enregistrement etc etc etc et surtout ephemere er donc zero data 😊

    Réponse
    • Christophe Coquis

      Merci pour ce conseil. On va regarder Teampus. Cela a l’air intéressant !

      Réponse
  3. Marconi

    Jetez un oeil à Memberz.fr 😉

    Réponse
  4. MultiCite

    Quel est l’intérêt d’un réseau social sur internet ?

    C’est de pouvoir échanger autant avec des connaissances proches, qu’avec des inconnus sur les sujets qui m’intéressent.

    Pour qu’un réseau social fonctionne il faut donc qu’il atteigne une masse critique, c’est à dire que le plus de monde possible y soit. C’est ce qu’a réussit à faire Facebook.

    Toutes les autres alternatives seront vouées à l’échec à moins d’une innovation exceptionnelle qui fasse basculer tout le monde sur le nouveau. Mais la problématique sera la même : un seul acteur implique une seule vision.

    Le problème n’est donc pas de remplacer Facebook par un autre, mais de lui imposer des règles. Tout comme un constructeur de voiture doit mettre obligatoirement des ceintures de sécurité dans ses véhicules il faut imposer à Facebook des gardes fous.

    On peut également considérer que sa position est trop dominante. On peut alors envisager des solutions pour le contrer : par exemple un protocole « libre » de réseau social comme le protocole du mail.

    Il y a un dossier sur cela dans le courrier international de cette semaine : https://www.courrierinternational.com/magazine/2018/1432-magazine

    ec

    Réponse
  5. Loïck

    Vous souhaitez vous faire une idée de Whaller ? Le mieux est de le tester ! 🙂

    Je vous accueille sur la sphère AIDE WHALLER – nouveau monde ici : https://whaller.com/sphere/17c7rn
    Il faut d’abord se créer un compte (très simple) puis revenir cliquer sur ce lien pour rejoindre la sphère. Je vous attends pour toutes vos questions 😉

    À très vite,

    Réponse

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soutenez Geek Junior sur Tipeee !

Suivez-nous partout !

Le coin des parents

Rubrique

Geek Junior en espagnol

Espace Makers (DIY, 3D…)

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Inscrivez-vous à notre newsletter

Chaque semaine, recevez notre lettre d'information avec les derniers articles publiés sur Geek Junior

Merci ! Vous vous êtes bien inscrit à notre lettre d'information.

Share This