Sélectionner la page

Facebook et Snapchat interdits pour les ados ? Pas de panique !

Facebook et Snapchat interdits pour les ados ? Pas de panique !
Publicité

Non, Facebook ou Snapchat ne vont pas être interdits pour les moins de 16 ans, comme l’ont annoncé certains articles alarmistes dans les médias. On t’explique tout et tu vas pouvoir respirer.

D’où vient la rumeur ?

L’Union Européenne vient de voter un nouveau règlement qui permet aux États membre de décider de l’âge minimum pour utiliser les réseaux sociaux sans l’accord de leurs parents. Une première mouture du texte prévoyait que le traitement des données personnelles des moins de 16 ans ne soit possible que sur consentement parental. Bref, pour ouvrir un compte Facebook ou Instagram, il aurait fallu le consentement de tes parents, ce qui, de fait, aurait posé de gros problèmes aux réseaux sociaux pour réussir à faire appliquer cette disposition. Certains médias ont alors un peu rapidement annoncé en titre que les réseaux sociaux allaient être interdits au moins de 16 ans.

réseaux sociaux interdits

Certains médias ont un peu rapidement annoncé en titre que les réseaux sociaux allait être interdits au moins de 16 ans.

Finalement, le texte a été amendé et c’est chaque État membre qui pourra choisir s’il oblige à un consentement parental ou non pour les ados de 13 ans et plus. En tout cas, ce n’est pas une interdiction, loin de là. Tu peux te rassurer et continuer à utiliser ton réseau social favoris !

Sache par ailleurs que la plupart des réseaux sociaux interdisent leur accès aux moins de 13 ans, dont Facebook, Instagram ou Snapchat.

Pourquoi l’Union Européenne veut légiférer sur ce sujet ?

Cette disposition sur l’âge à partir duquel tu peux t’inscrire sans autorisation de tes parents fait partie du règlement européen relatif à la protection des données personnelles qui vient donc d’être voté. Ce règlement a pour objectif de renforcer la protection des données personnelles des internautes en Europe. En particulier, les consommateurs devront désormais donner explicitement leur consentement pour que leurs données privées puissent être utilisées. L’idée est simplement d’éviter les abus en interdisant aux entreprises de gagner de l’argent en revendant nos données personnelles sans notre autorisation, notamment à des fins publicitaires.  Ce texte de Loi devra être appliqué dans un délai de 2 ans dans tous les états de l’Union Européenne.

A noter qu’en France, le consentement parental est théoriquement obligatoire pour recueillir les données personnelles les plus sensibles des moins de 18 ans. Dans les faits, ce n’est pas facile à faire appliquer. C’est d’ailleurs pour ces mêmes raisons que le texte européen a finalement été modifié pour laisser le choix aux Etats de définir à quel âge est nécessaire un accord parental.

Publicité

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le magazine Geek Junior

Abonnement Geek Junior

Nos newsletters

Rubrique

Application Geek Junior

geek junior app mobile

Le coin des parents

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Smartphones et gadgets

Share This
Geek Junior

GRATUIT
VOIR