Sélectionner la page

L’interdiction des téléphones portables dans les écoles et collèges, c’est pour la rentrée !

L’interdiction des téléphones portables dans les écoles et collèges, c’est pour la rentrée !

Ce n’est plus qu’une question de jours. Députés et sénateurs vont voter une loi pour interdire les téléphones portables dans les écoles et collèges.

Dans la plupart des écoles et collèges, les téléphones portables sont déjà interdits pour les élèves depuis longtemps. Les établissements appliquent ainsi le code de l’éducation qui interdit, depuis la loi du 12 juillet 2010, les portables « durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur« .

Mais manifestement, les députés de la majorité présidentielle notamment pensent qu’il vaut mieux rajouter une nouvelle couche législative. Le texte sur « l’encadrement de l’utilisation » du portable entend interdire l’usage de tout objet connecté, dans les écoles et collèges, avec des exceptions tout de même « pour des usages pédagogiques » ou les enfants handicapés. Pour les lycées, le texte de loi offre la possibilité d’étendre l’interdiction (sans obligation) aux lycées par la voie du règlement intérieur.

Le texte sera adopté définitivement le 26 juillet par le Sénat, le 30 juillet par l’Assemblée.

Pourquoi interdire le portable à l’école ?

Précisément, l’objectif est d’interdire le téléphone mobile et tout autre outil de communication électronique (tablette, montre connectée et toute future invention de ce type) dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges. L’appareil pourra toutefois être accepté en classe à des fins pédagogiques et dans les lieux où le règlement intérieur l’autorise expressément. L’objectif visé est de combattre l’usage abusif des écrans et de prévenir le harcèlement en ligne.

Mais, maintenant que la loi est en passe d’être définitivement votée, il sera peut-être temps de penser à insérer dans les programmes scolaires un véritable cours d’éducation aux outils numériques, une littératie numérique bien plus utile pour les jeunes utilisateurs du web que n’importe quelle interdiction. Car même si « l’ouverture aux usages pédagogiques et la notion d’apprentissage de la citoyenneté numérique » sont bien prévues dans le texte, on est pour l’instant davantage dans l’incantation que dans un apprentissage éclairée des pratiques numériques.

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rubrique

Le coin des parents

Partenariat

Charte éthique de Qwant Junior

Suivez-nous partout !

Espace Makers (DIY, 3D…)

Apprendre à coder avec Magic Makers

Apprendre à coder avec Magic Makers

Geek Junior en espagnol

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Culture Geek

Inscrivez-vous à notre newsletter

Chaque semaine, recevez notre lettre d'information avec les derniers articles publiés sur Geek Junior

Merci ! Vous vous êtes bien inscrit à notre lettre d'information.

Share This