a
  • Pas de produit dans le panier.
  • Pas de produit dans le panier.
Tendances
AccueilActualitésEducation aux médias : c’est quoi le droit à l’image ?
C'est quoi le droit à l'image

Education aux médias : c’est quoi le droit à l’image ?

Bientôt les vacances et son lot d’aventures, mais aussi de photos et vidéos souvenirs qui circuleront sur les réseaux sociaux l’été puis tiendront chaud durant l’hiver. Et un bon moment pour faire le point sur le fameux «  droit à l’image  »  !

On photographie, on filme, on diffuse sans compter, sans même penser à ce que l’on fait. Or une photo ou une vidéo peuvent signifier beaucoup et parfois faire très mal. Bien sûr, certaines personnes adorent faire des selfies et se mettre en scène sur TikTok, Instagram et autres. Mais d’autres ne se sentent pas à l’aise lorsqu’on les prend en photo/vidéo, voire détestent ça. Les uns comme les autres ont leurs raisons, qui devraient être respectées.

L’essentiel : ton image t’appartient

Quoique connu de tous, ton visage est bel et bien une donnée personnelle puisqu’il permet de t’identifier. En tant que telle, ton image est protégée par la loi. Fixer, en enregistrant ou transmettant sans son consentement l’image d’une personne qui se trouve dans un lieu privé ou dans un lieu public (vacances, événement familial, manifestation sportive, culturelle, religieuse…) est en effet considéré comme une atteinte à sa vie privée. Cela vaut aussi pour les montages réalisés avec l’image de quelqu’un.

Des exceptions existent

Toutes ont été conçues pour permettre à la presse de faire son travail d’information. Par exemple, dans le cas d’images prises dans les lieux publics, seule l’autorisation des personnes qui sont isolées et reconnaissables est nécessaire. Le droit à l’image ne s’applique pas dans le cadre de la couverture de l’actualité ou des manifestations. C’est vrai aussi pour les images illustrant un sujet historique ou les personnalités publiques dans l’exercice de leurs fonctions.

Droit Image

Des droits et des devoirs

En France, des textes de loi encadrent le droit à l’image. Les articles 266-1 et 226-8 du Code pénal punissent de sévères amendes et même de prison toute personne qui, sans consentement, fixe, enregistre, transmet « l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé ». De même, tout montage utilisant voix ou image d’une personne sans son consentement est condamnable. C’est du sérieux, non  ?

Tes droits :

  • Tu dois donner ton consentement (celui des parents pour les mineurs) pour que ton image soit diffusée
  • Tu as parfaitement le droit de refuser
  • Si ton image a été diffusée sans autorisation, tu peux contacter son auteur et demander à la faire retirer. S’il ne le fait pas, tu peux porter plainte.


Tes devoirs :

  • Demander l’autorisation avant de prendre/publier une photo ou une vidéo, en particulier sur les réseaux sociaux.
  • Éviter de diffuser des images qui peuvent poser problème plus tard (une photo drôle sur le moment peut devenir gênante plus tard).
  • Amour toujours, mais pas toujours… Sois attentif aux photos de tes romances !

Droit Image

Nos conseils :

  • Si quelqu’un te prend en photo, sans se cacher et que tu laisses faire alors que tu aurais très bien pu dire non, alors ton consentement est présumé, que ce soit pour la diffusion ou l’utilisation de ton image. Si tu as des doutes, des objections, ou juste pas envie, dis-le tout de suite  !
  • Demander avant de dégainer son smartphone ne coûte pas grand-chose.


Cet article à été écrit en partenariat avec Savoir*Devenir (Pascale Garreau et Divina Frau-Meigs) et publié dans le magazine n°14 de Geek Junior (Juillet/Aout 2021) 


Découvre mmm.page, une solution simple pour créer ton premier site web 

À lire aussi : Je débute sur PC, comment envoyer un fichier par e-mail ? 

Le Mag Geek Junior
11 numéros par an
par abonnement et chez ton marchand de journaux

Geek Junior est l’ unique magazine d’ éducation numérique pour les collégiens

Geek Junior - Le webmag des ados connectés. Apps, jeux vidéos
Découvre ton robot Geek Junior !
ton robot programmable
+ un cahier de 12 activités et une carte micro:bit