Sélectionner la page

Nouveau Bac : spécialité « numérique et sciences informatiques », ce qu’il faut savoir

Nouveau Bac : spécialité « numérique et sciences informatiques », ce qu’il faut savoir

La spécialité « numérique et sciences informatiques » est une des nouveautés du nouveau Bac. Voici l’essentiel à savoir sur cette nouvelle discipline.

Voici venu, pour les élèves de seconde, le moment de se prononcer sur les enseignements de spécialité qu’ils vont devoir choisir pour l’année prochaine en classe de première. Parmi ceux-ci, la spécialité « numérique et sciences informatiques » est une petite nouveauté. Mais que vas-tu y apprendre ? Pour quel type de formation ?

Les spécialités, c’est quoi ?

Commençons par un petit rappel. Un nouveau baccalauréat arrive, avec une nouvelle organisation du lycée général et technologique et de nouveaux programmes. Fini les séries en voie générale mais, selon les termes du Ministère, « des parcours choisis par chaque lycéen en fonction de ses goûts et de ses ambitions ».

Le lycée proposera toujours des enseignements communs : Français/Philo, Histoire Géographie, Enseignement moral et civique, Langue vivante A et B, éducation physique et un enseignement scientifique. Oui, tu as bien remarqué : les mathématiques ne sont prévus dans les enseignements communs.

La vraie nouveauté est l’arrivée des disciplines de spécialité. L’idée, en théorie, est de permettre à l’élève de choisir à la carte, à partir de la première, trois disciplines, puis deux en terminale parmi les trois suivies en première. Et parmi ces spécialités, nous avons l’enseignement la petite nouveauté qui nous intéresse ici : « numérique et sciences informatiques ».

bac 2021 dépliant seconde

Source : Éducation Nationale



La spécialité « numérique et sciences informatiques », c’est quoi ?

Cette spécialité vise des concepts et des méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifiques et techniques. L’enseignement restera majoritairement théorique et s’appuiera sur quatre thématiques :

  • Les données, qui représentent sous une forme numérique unifiée des informations très diverses : textes, images, sons, mesures physiques, sommes d’argent, etc.
  • Les algorithmes, qui spécifient de façon abstraite et précise des traitements à effectuer sur les données à partir d’opérations élémentaires.
  • Les langages, qui permettent de traduire les algorithmes abstraits en programmes textuels ou graphiques de façon à ce qu’ils soient exécutables par les machines.
  • Les machines, et leurs systèmes d’exploitation, qui permettent d’exécuter des programmes en enchaînant un grand nombre d’instructions simples, assurent la persistance des données par leur stockage et de gérer les communications. On y inclut les objets connectés et les réseaux.

Un élément transversal sera également abordé : les interfaces qui permettent la communication avec les humains, la collecte des données et la commande des systèmes.

Pour résumer, la spécialité « numérique et sciences informatiques » te fera découvrir l’histoire de l’informatique, ses principes généraux, les bases de la programmation et aussi comme fonctionne pratiquement les machines (PC, smartphone, objet connecté…). Ce programme s’inspire beaucoup, en plus allégé, des programmes de première année de licence d’informatique

Un projet devra être présenté

Heureusement, l’enseignement ne sera pas que théorique et un projet devra être présenté, par petit groupe. Les élèves pourront y consacrer un quart de leur temps. Les élèves pourront, par exemple, travailler autour d’un réseau d’objets connectés, d’une application mobile ou web, ou la programmation d’un jeu.

Des points d’étape sont prévus pour faire un bilan avec le professeur, valider des éléments, contrôler l’avancement du projet ou adapter ses objectifs, voire le redéfinir partiellement.

Pour obtenir le programme détaillé de cette spécialité, le Conseil national des programmes a édité un document de 12 pages que tu peux télécharger ici 👉 en version PDF, 520 ko.

Pour qui et pour quoi ?

Rassure-toi, il ne faut pas être un crack de l’informatique pour choisir cette spécialité. Cette spécialité sera le prolongement de l’enseignement des Sciences Numériques et Technologie (SNT) prévu en classe de seconde (1h30 par semaine). L’objectif est de devenir acteur de sa vie numérique et de comprendre les fonctionnements principaux de l’informatique.

Bien sûr, si tu veux poursuivre des études d’informatique après le baccalauréat, que cela soit en IUT ou en licence, cette spécialité est fortement recommandée. Elle peut également être intéressante pour les élèves qui se destinent à des études d’ingénieur.

Quelques question demeurent

La venue de la spécialité « numérique et sciences informatiques »est une bonne nouvelle, notamment pour tous les futurs étudiants qui se destinent à un métier en rapport avec l’informatique. Des questions restent cependant en suspens. Quels sont précisément les formations qui vont exiger cette spécialité lors de la formulation des vœux de Parcoursup ? Est-ce qu’il y aura un nombre suffisant de lycées qui proposent cette spécialité pour éviter les inégalités territoriales ? Les professeurs seront-ils suffisamment formés dès la rentrée 2019 ? Les lycées seront-ils suffisamment équipés pour que les élèves puissent suivre une spécialité qui demande un minimum de matériels informatiques ?

Avant de choisir cette nouvelle spécialité, il faut donc se poser les bonnes questions (quelle est la bonne combinaison de spécialités par exemple) et bien se renseigner avant de prendre une quelconque décision. Pour les conseils de classe du deuxième trimestre, prévus le plus souvent après les vacances de février, les élèves devront établir une première liste de 4 ou 5 spécialités parmi celles offertes par leur établissement (11 maximum). Le choix final de 3 spécialités se fera au mois de juin.

Les premiers chiffres pour la rentrée 2019 montre que 8,4 des élèves de seconde ont choisi cette spécialité pour débuter en classe de première, ce qui est plutôt un bon chiffre par rapport aux nombres de lycées qui peuvent y accueillir des élèves.

Ce parcours dans l’enseignement secondaire sera aussi une première étape avant des apprentissages plus poussés après le bac. Là, le passionné d’informatique sera plutôt invité à utiliser des fonctionnalités nouvelles, à l’instar de l’aide à la conception de plans imprimés ALTIUM DESIGNER VIEWER.

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

Un commentaire

  1. anne-marie RIBEIRO

    ou puis-je suivre une 1ere bac general avec en option numérique et sciences informatiques » ?

    Réponse

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter hebdo


Application Geek Junior

geek junior app mobile

Une enquête pour les parents !

enquete enfant video pub

Le coin des parents

Rubrique

Espace Makers (DIY, 3D…)

Partenariat

Charte éthique de Qwant Junior

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Culture Geek

Share This
Geek Junior

GRATUIT
VOIR