Sélectionner la page

Sortie BD : “La Dernière Ombre” (T1), un diptyque sur l’imaginaire en temps de guerre

Sortie BD : “La Dernière Ombre” (T1), un diptyque sur l’imaginaire en temps de guerre
Publicité

L’imaginaire pour transcender la guerre… “La Dernière Ombre” dont le premier tome vient de sortir nous plonge dans les meurtrissures de la première guerre mondiale. Et comment l’imaginaire peut aider les adultes comme les enfants à faire face aux violences de l’histoire.

Premier tome d’un diptyque inspiré dans ses ambiances par le Labyrinthe de Pan, La Dernière Ombre présente un volet de l’histoire de la première guerre mondiale, celui où l’armée russe devait faire face à la Prusse. Le lieu de l’intrigue n’est pas vraiment précisé, en Russie probablement. On suit un groupe de soldats et de civils russes qui s’éloigne du front et qui cherche un refuge. Épuisés, traumatisés pour certains, les tensions vont vite apparaître entre les soldats. Les enfants, très présents dans ce récit, se protègent entre eux,  trouvent des cachettes dans le grand manoir qui sert de refuge et se racontent des histoires alors que les soldats doivent gérer les conséquences de la guerre.

À la lecture de ce premier tome, tous les éléments de l’intrigue sont là même si on se demande encore un peu où les auteurs veulent en venir et quelle est vraiment la dimension fantastique de l’histoire. On espère maintenant que le deuxième tome soit un peu plus rythmé pour offrir une belle conclusion à cette BD à l’ambiance très particulière.

À partir de 14-15 ans.

L’histoire

À bout de forces, un groupe composé de soldats et de civils russes s’éloigne péniblement du front. La première guerre mondiale s’étire et si cet ignoble conflit meurtrit les corps, il épuise aussi les esprits les plus sains. Pour soulager le moral des troupes, le soldat Zvoga, ancien capitaine de son état, préconise une halte dans un manoir isolé près duquel ils passent. Ce n’est pas du goût de son lieutenant, mais ce sera l’occasion pour le « Doc. » de soigner les blessés et d’offrir à ses filles qui l’accompagnent, Natalia et Irina, un peu de repos. La Baronne qui vit dans ses lieux avec les siens les accueille malgré elle, mais leur dissimule un secret. En effet, vit caché dans les murs de sa propriété un groupe d’enfants qu’elle tente de préserver de la guerre et de ses ravages.

Une nuit, Natalia les découvre mais ces derniers la prennent tout de suite en amitié grâce aux histoires merveilleuses qu’elle leur conte et qui allègent leur souffrance et les tourments de la guerre. Mais la barbarie n’est jamais loin; une mutinerie se prépare au sein du groupe de soldats et des rumeurs inquiétantes circulent… On aurait vu la dernière ombre roder en ces lieux…

derniere ombre

  • Scénariste : Denis-Pierre Filippi
  • Coloriste et Dessinateur : Gaspard Yvan
  • Éditeur : Vents d’Ouest
  • 48 pages
  • Prix : 13.90 €
Publicité

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous au mag’ !

Geek Junior Magazine abonnez-vous !

Nos newsletters

Rubrique

Application Geek Junior

Téléchargez l'application Geek Junior

Le coin des parents

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Smartphones et gadgets

Share This
Geek Junior

GRATUIT
VOIR