Sélectionner la page

Montres connectées pour enfants : faut-il s’inquiéter ?

Montres connectées pour enfants : faut-il s’inquiéter ?

L’Agence de régulation d’Internet en Allemagne vient d’interdire la commercialisation des montres connectées pour enfants. On vous explique pourquoi.

Les montres connectées, que l’on nomme aussi montres intelligentes ou smartwatch, ne sont plus les bienvenues au poignet des enfants allemands. C’est l’Agence de régulation d’Internet en Allemagne qui a pris cette décision. Mais pourquoi ? Quels sont les dangers ? Je vous rassure tout de suite, la montre de votre enfant ne va pas exploser ou prendre feu.

Si le régulateur allemand a fait ce choix, c’est pour deux raisons : l’atteinte à la vie privée des enfants et les risques de piratage des données. Les montres connectées sont en effet bien trop curieuses. Avec l’outil GPS, l’enfant est pisté par les parents. Cela peut être vu comme un progrès pour la sécurité des enfants. Mais ces “smartwatchs” sont capables de bien d’autres choses. Les parents, en activant la fonction micro, pourraient utiliser ces montres pour écouter l’environnement de l’enfant, notamment en classe ou dans le cercle familial. La montre devient alors un dispositif d’espionnage à l’insu des enfants. Et les autorités allemandes, très à cheval concernant le respect de la vie privée, ne peuvent l’accepter.

Autre problème encore plus grave, le micro et le GPS pourraient être piratés par des inconnus qui rentreraient ainsi facilement en contact avec les enfants. Les failles de sécurités seraient donc trop nombreuses, notamment lors de la transmission des données. L’Agence de régulation d’Internet allemande va encore plus loin que la simple interdiction. Les magasins doivent retirer ces montres connectées de leurs rayonnages. Elle a demandé également aux parents de détruire les montres connectées pour enfant en leur possession.

Les montres connectés représentent un exemple parmi d’autres qui montrent pourquoi les appareils connectés doivent être utilisés avec prudence, surtout quand ils sont destinés à des enfants. En Europe et aux États-Unis, plusieurs associations s’inquiètent ainsi de la commercialisation de jouets connectés et viennent d’alerter les pouvoirs publics sur des failles de sécurité. En Allemagne, le sujet semble pris très au sérieux. En France, pour l’instant, aucune mesure n’a été prise…

A propos de l'auteur

Christophe Coquis

Journaliste web et père de deux ados, j'aime tester de nouvelles applications, regarder des séries télé tard le soir, et chasser des Pokemon le jour avec ma fille.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rubrique

Inscription newsletter

Geek Junior en espagnol

Suivez-nous partout !

Sites amis

Qwant Junior, le moteur de recherche pour les enfants

La Souris Grise le guide des meilleures applications pour les enfants

Teen-Code initie les ados au codage et à la création de projets numériques

Nakamanga, le blog spécialisé Manga par notre chroniqueur Bryan

App-enfant.fr teste les applications mobiles et tablettes pour les enfants

Zéro Trace, pour reprendre le contrôle de ta vie privée

La Geek en Rose, le blog d’une toulousaine passionnée de jeux vidéo

EIMA, l’école  internationale du manga et de l’animation

Inscrivez-vous à notre newsletter

Chaque semaine, recevez notre lettre d'information avec les derniers articles publiés sur Geek Junior

Merci ! Vous vous êtes bien inscrit à notre lettre d'information.