a
  • Pas de produit dans le panier.
  • Pas de produit dans le panier.
Tendances
AccueilÀ lireLecture d’été #1 : La Tour (T1), un monde post-apocalyptique en plein Bruxelles
la tour 1

Lecture d’été #1 : La Tour (T1), un monde post-apocalyptique en plein Bruxelles

« La Tour » est un triptyque post-apocalyptique imaginé par Jan Kounen, Omar Ladgham et Mr Fab, publié par Comix Buro / Glénat. Et le premier tome est excellent !

Bruxelles, 2042. Il y a trente ans, le monde que nous connaissons a disparu. Une bactérie a décimé la quasi-intégralité de notre civilisation et la planète ne compte dorénavant plus que 2746 habitants. Ils vivent à la verticale, entassés dans une immense tour, séparés de la mort par un simple double-vitrage et principalement gérés par une curieuse IA nommée Newton. Voici le pitch de ce récit en trois tomes dont le premier est déjà disponible.

Il ne faut pas s’attendre à une vision optimiste du monde futur. L’humanité n’est plus ou presque. Et manifestement, la nature nous a bien puni, les hommes étant les seuls qui soient atteints par cette mystérieuse bactérie. Seuls quelques habitants sont reclus dans une tour et protégés hermétiquement du monde extérieur. Mais, la « colocation » entre les habitants de la tour commence à devenir insoutenable et le scénario nous amène rapidement vers un schisme générationnel, entre ceux qui ont connu le « monde d’avant » et appelés les « anciens » et les « intras », leurs enfants nés dans la tour. Une intelligence artificielle tente par tous les moyens de faire cohabiter tout ce petit monde.

La Tour page 4

Ce monde fait penser à pas mal de références comme Snowpiercer ou Je suis une légende pour l’aspect post-apocalyptique et Blueberry pour les dessins. Bien construite, l’histoire plante très vite le décors, définit dans ce premier tome les personnages et les enjeux. Les dessins (est-ce l’influence de Jan Kounen et de son expérience cinématographique ?) accompagnent parfaitement le récit tout en présentant formidablement bien le monde qui entoure la Tour, avec des cadrages sur certaines planches qui tirent vers le cinéma. La fin de ce premier tome offre de belles perspectives pour la suite.

La Tour est une BD que l’on conseille vivement. Elle ne révolutionne pas le genre mais elle offre un récit solide, un univers passionnant, des dessins classiques et efficaces. Une bonne BD, comme on aime !

A conseillé à partir de 15-16 ans

La Tour page 8

Le synopsis de La Tour

Les premiers ont connu le monde d’avant, ils ont le souvenir d’un temps où l’air était respirable. Les seconds sont nés dans la tour, vivent selon les règles et le mode de pensée de leurs ainés et dernièrement, élèvent dangereusement leurs voix pour s’en libérer… Au sein de cette humanité chancelante, seul un groupe d’élite est autorisé à s’extirper de la tour : les chasseurs. Pendant deux heures, chaque semaine, ils traquent le gibier dans les rues désertiques d’une Bruxelles où la nature a repris ses droits. 47e membre de ce corps armé et dernière recrue en date, Aatami est un chasseur intra. De nature calme et courageuse, il ne laisse rien paraître de ses véritables intentions et pourtant, il n’a qu’une pensée : deux heures à l’extérieur, ça ne lui suffira pas.

la tour

  • Scénariste: Jan Kounen, Omar Ladgham
  • Dessinateur : Mr Fab
  • Éditeur ‏ : ‎ Comix Buro
  • 64 pages
  • Prix : 14.95 €

Journaliste web et père de deux grands ados, j'aime tester de nouvelles applications et regarder des séries télé tard le soir.

Le Mag Geek Junior
11 numéros par an
par abonnement et chez ton marchand de journaux

Geek Junior est l’ unique magazine d’ éducation numérique pour les collégiens

Geek Junior - Le webmag des ados connectés. Apps, jeux vidéos
Découvre ton robot Geek Junior !
ton robot programmable
+ un cahier de 12 activités et une carte micro:bit