a
  • Pas de produit dans le panier.
  • Pas de produit dans le panier.
Tendances
AccueilActualitésLecture du jour #30 : Ratafia Delirium (T1), un voyage intersidéral à mourir de rire
ratafia 1

Lecture du jour #30 : Ratafia Delirium (T1), un voyage intersidéral à mourir de rire

La série Ratafia est de retour pour un spin-off dans l’espace, Ratafia Delirium. Très drôle, il fera un bien fou à tous les amateurs de BD comique.

Comique de répétition, jeux de mots, références détournées des classiques de de la science-fiction, satire sociale, tout y passe pour rire à chaque page. Les pirates fétiches de Nicolas Pothier et Frédérik Salsedo partent pour une nouvelle aventure hilarante… aux confins de la galaxie ! Pour l’occasion, c’est Frédérik Salsedo, le dessinateur originel de la série régulière Ratafia (désormais dessinée par Johan Pilet), qui reprend les commandes de ce spin-off.

L’histoire de Ratafia Delirium

Après un sidérant voyage intersidéral, l’équipage du Kouklamoon se retrouve sur une petite planète sans nom, mystérieuse, sauvage et entièrement recouverte d’océans, d’où émerge un petit archipel sans nom au milieu duquel une petite île sans nom cache une petite source sans nom. L’eau qui coule de cette petite source sans nom aurait en revanche un petit nom : l’eau de jouvence. En effet, selon certaines sources (qu’on se gardera ici de nommer), cette eau donnerait, à celui qui la boit, la jeunesse éternelle ! Bien entendu, cette petite planète sans nom est aussi une planète sans visiteurs, car qui, dans toute la galaxie, serait assez stupide pour croire à ces gnoleries ?

ratafia

  • Scénariste : Nicolas Pothier
  • Dessinateur : Frederik Salsedo
  • Editeur : Vents d’Ouest
  • 48 pages
  • Prix : 11.50 €
Le Mag Geek Junior
11 numéros par an
par abonnement et chez ton marchand de journaux

Geek Junior est l’ unique magazine d’ éducation numérique pour les collégiens

Geek Junior - Le webmag des ados connectés. Apps, jeux vidéos
Découvre ton robot Geek Junior !
ton robot programmable
+ un cahier de 12 activités et une carte micro:bit