a
  • Pas de produit dans le panier.
  • Pas de produit dans le panier.
Tendances
AccueilÀ lireLa BD du week-end #81 : Le Patient, la nouvelle BD de Timothé Le Boucher
le patient couv

La BD du week-end #81 : Le Patient, la nouvelle BD de Timothé Le Boucher

Comment survivre quand on est l’unique survivant d’un massacre ? « Le Patient » est la nouvelle histoire en BD de Timothé Le Boucher. Glaçant et passionnant.

On avait beaucoup aimé sa première BD, « Ces jours qui disparaissent« , un travail sur l’identité dans un univers fantastique. Timothé Le Boucher revient avec « Le Patient », un thriller psychologique très maîtrisé et très prenant.

L’histoire commence par un massacre. Toute une famille a été assassinée au couteau par la fille aînée, sauf Pierre Grimaud qui reste dans le coma. 6 ans après, il se réveille. Il a alors 21 ans. Si le récit débute comme un fait divers, l’histoire tourne surtout autour de la relation entre une psychologue spécialisée et l’unique survivant.

Disons-le tout de suite, « Le Patient » ne laisse pas indifférent et Timothé Le Boucher confirme que c’est un auteur à suivre absolument. Si le déroulé du récit est implacable, le traitement graphique donne une ambiance hitchcockienne assez rare. Et si le fait divers sur lequel repose le scénario est très violent, les dessins s’appuient sur une ligne claire et sobre qui suggère plus qu’elle ne montre les situations les plus difficiles.

On retrouve les thématiques déjà abordées dans sa précédente BD : le rapport à l’autre, la notion du « temps », de l’identité et de la mémoire. Mais ici, sans trop dévoiler le récit, l’auteur a rajouté un ingrédient supplémentaire, la manipulation. Après pratiquement 300 pages, si la vérité est dévoilée, Timothé Le Boucher laisse le lecteur avec encore des questions, comme si c’était à lui d’imaginer la suite…

« Le Patient » est disponible en librairie et sur Amazon. On conseille la lecture à partir de 14/15 ans.

L’histoire

La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. En se rendant chez elle, les agents découvrent avec effroi une scène de massacre : toute sa famille a été assassinée… 6 ans plus tard, Pierre Grimaud, l’unique survivant du « massacre de la rue des Corneilles », se réveille d’un profond coma. L’adolescent de 15 ans qu’il était au moment des faits est aujourd’hui un jeune homme de 21 ans. Désorienté, encore paralysé et souffrant d’amnésie partielle, il est pris en charge par le docteur Anna Kieffer, psychologue spécialisée sur les questions de criminologie et de victimologie. Pendant leurs séances, Anna tente de l’amener à se souvenir des circonstances du drame, malgré ses pertes de mémoire. Pierre lui évoque la présence mystérieuse d’un « homme en noir » qui hante ses rêves, probable réponse inconsciente à son traumatisme. Après plusieurs rendez-vous, Anna découvre en Pierre un être sensible et très intelligent. Touchée par son histoire, elle se met même à le prendre en affection. Petit à petit, une véritable complicité s’installe entre eux. Anna n’imagine pas à quel point ce patient va changer sa vie…

  • Éditions Glénat
  • Format : 205 x 275 mm
  • 296 pages
  • Type de façonnage : cartonné
  • Prix : 25 €

Journaliste web et père de deux grands ados, j'aime tester de nouvelles applications et regarder des séries télé tard le soir.

Le Mag Geek Junior
11 numéros par an
par abonnement et chez ton marchand de journaux

Geek Junior est l’ unique magazine d’ éducation numérique pour les collégiens

Geek Junior - Le webmag des ados connectés. Apps, jeux vidéos
Découvre ton robot Geek Junior !
ton robot programmable
+ un cahier de 12 activités et une carte micro:bit