a
  • Pas de produit dans le panier.
  • Pas de produit dans le panier.
Tendances
AccueilÀ lireLa BD du week-end #88 : « Le dernier refuge », une bd pour soutenir la SPA
Le dernier refuge

La BD du week-end #88 : « Le dernier refuge », une bd pour soutenir la SPA

Publié en partenariat avec la Société Protectrice des Animaux, « Le dernier refuge » est une manière tendre et sensible d’évoquer les relations entre l’homme et l’animal.

Fondée en 1845, la Société Protectrice des Animaux est la première association française à œuvrer dans le domaine de la protection animale. Alors que l’été est souvent le moment où malheureusement de nombreux animaux sont abandonnés, la SPA présente ici une belle histoire sur le dévouent de quelques-uns pour protéger nos compagnons préférés. C’est l’occasion aussi de soutenir l’association.

Mais, « Le dernier refuge » est aussi une très bonne BD ! L’histoire a pour cadre un cimetière pour chiens inspiré de de celui créé à la fin du XIXe siècle à Asnières-sur-Seine. On y retrouve le personnage principal, Corentin, qui s’occupe de cet espace prévu pour l’inhumation des animaux domestiques et qui se situe à l’intérieur du cimetière central. Mais, c’est la guerre et le cimetière pour chiens doit fermer pour être remplacé par une usine d’armement

Sensible sans être mièvre, l’histoire nous montre avec nuance comment, il y a longtemps déjà, certains hommes et femmes pensaient qu’il était nécessaire de protéger les animaux, et encore davantage quand ils étaient malades ou abandonnés. La lecture est accessible à tous. A la fin de l’ouvrage se trouve quelques pages sur le rôle de la SPA et ses actions.
 

Pour en savoir plus sur la Société Protectrice des Animaux

– Première association de protection animale, créée en 1845 et déclarée d’utilité publique en 1860
– 62 refuges et Maisons SPA, dont un Grand Refuge pour accueillir les équidés, ainsi que 12 dispensaires en France
– 650 salariés, 4 000 bénévoles dont 700 délégués enquêteurs
– En 2018 : 38 129 animaux adoptés, plus de 100 000 animaux soignés, près de 11 000 enquêtes menées pour lutter contre la maltraitance
– Agréée depuis 2016 par le Comité de la Charte du « Don en Confiance »

 

L’histoire de « Le Dernier Refuge »

Corentin est employé au Cimetière central, dont il est plus précisément responsable du secteur où les animaux sont inhumés. Le lieu est d’ailleurs baptisé communément le Cimetière des chiens. Il faut dire que Corentin a un don avec les animaux. Il n’hésite pas à s’occuper de tous les chiens et chats errants du quartier, faisant du cimetière le dernier refuge pour les morts comme pour les vivants. Mais alors que la guerre approche et menace la ville, le directeur du cimetière se voit contraint de fermer le Cimetière des chiens, réquisitionné par l’armée pour une raison des plus funestes… Si les humains pourront toujours reposer en paix, où vont donc bien pouvoir aller leurs meilleurs amis ?

Informations sur l’ouvrage

  • Éditeur : Éditions Glénat
  • Scénariste : Pierre-Roland Saint-Dizier
  • Dessinateur : Alex-Imé
  • Collection : 24X32 (Glénat BD)
  • Format : 240 x 320 mm
  • Prix : 14,50 euros

Le dernier refuge

Journaliste web et père de deux grands ados, j'aime tester de nouvelles applications et regarder des séries télé tard le soir.

Le Mag Geek Junior
11 numéros par an
par abonnement et chez ton marchand de journaux

Geek Junior est l’ unique magazine d’ éducation numérique pour les collégiens

Geek Junior - Le webmag des ados connectés. Apps, jeux vidéos
Découvre ton robot Geek Junior !
ton robot programmable
+ un cahier de 12 activités et une carte micro:bit