a
  • Pas de produit dans le panier.
  • Pas de produit dans le panier.
Tendances
AccueilÀ lireSortie BD : Naduah, le destin d’une femme dans un Far-West désenchanté
Naduah extrait

Sortie BD : Naduah, le destin d’une femme dans un Far-West désenchanté

Geek Junior - Le webmag des ados connectés. Apps, jeux vidéos
Pourquoi on en parle ?
Tirée d’une histoire vraie, « Naduah » est une bande dessinée qui présente un autre visage de l’Ouest américain du XIXe siècle, celui de Cynthia Ann Parker.

« La squaw aux yeux clairs. » En 1836, au Texas, Cynthia Ann a 9 ans quand ses parents sont tués par un raid comanche. L’enfant survit à l’attaque mais est capturée. Vingt-quatre années passent, Cynthia Ann vit librement aux côtés de cette tribu qu’elle considère dorénavant comme sa famille. Quand en 1860, elle est ramenée contre son gré à Jacksboro, elle laisse derrière elle un foyer, un homme et des enfants.

Celle qu’il faut dorénavant appeler Naduah est traitée comme une prisonnière et non comme une invitée par les Texans. Pourtant, dans les journaux, la réalité est déformée. On se félicite et se vante d’avoir sauvé une femme innocente des griffes des terribles sauvages. Malgré elle, Cynthia Ann devient le symbole fédérateur d’une nation qui l’a privé des êtres qu’elle aime…

 

Inspirée d’une histoire vraie

Séverine Vidal et Vincent Sorel s’emparent de l’étonnante histoire d’une femme par deux fois arrachée aux siens, Cynthia Ann Parker. Au travers d’une narration moderne où la fiction et l’histoire se croisent et se chevauchent, ils tracent le parcours d’une vie abimée par les mécanismes « pacificateurs » de la conquête de l’Ouest. Un ouvrage qui pose de nombreuses questions sur ce que signifient des termes comme « civilisation » ou «culture ». Ce qui frappe dans ce récit, c’est l’incapacité d’une femme de pouvoir choisir finalement son mode de vie. On lui refuse le droit de vivre comme une « indienne » et d’être proche de la famille qu’elle s’est choisie. Les « blancs » en ont fait un symbole, ne pouvant accepter que les comanches ne soient pas perçus autrement que comme des « sauvages ».

On apprécie beaucoup le trait vif et les couleurs pastels des dessins, ce qui permet au lecteur de faire travailler son imagination. Le scénario est bien construit avec parfois des raccourcis chronologiques pour donner du rythme. Enfin, c’est une bonne trouvaille que le personnage (inventé celui-ci) d’Anabel. Toujours positive et enthousiaste, elle représente un esprit moderne qui, dans un corps d’enfant, contraste avec une société incapable d’accepter une culture différente.

  • Scénariste : Séverine Vidal
  • Coloriste et dessinateur : Vincent Sorel
  • Éditeur ‏: ‎Glénat BD
  • 128 pages
  • Prix : 22.00 €

Journaliste web et père de deux grands ados, j'aime tester de nouvelles applications et regarder des séries télé tard le soir.

Le Mag Geek Junior
11 numéros par an
par abonnement et chez ton marchand de journaux

Geek Junior est l’ unique magazine d’ éducation numérique pour les collégiens

Geek Junior - Le webmag des ados connectés. Apps, jeux vidéos
Découvre ton robot Geek Junior !
ton robot programmable
+ un cahier de 12 activités et une carte micro:bit