Sélectionner la page

Lecture du jour #36 : « La Bombe », un roman graphique unique sur l’histoire de la bombe atomique

Lecture du jour #36 : « La Bombe », un roman graphique unique sur l’histoire de la bombe atomique
Publicité

L’incroyable histoire vraie de l’arme la plus effroyable jamais créée. « La Bombe » est un roman graphique hors norme sur une page sombre de l’histoire de l’humanité.

Le 6 août 1945, une bombe atomique ravage Hiroshima. Des dizaines de milliers de personnes sont instantanément pulvérisées. Et le monde entier découvre, horrifié, l’existence de la bombe atomique, première arme de destruction massive. Mais dans quel contexte, comment et par qui cet instrument de mort a-t-il pu être développé ?

Véritable saga de 450 pages, ce roman graphique raconte les coulisses et les personnages-clés de cet événement historique qui, en 2020, commémore son 75e anniversaire. Des mines d’uranium du Katanga jusqu’au Japon, en passant par l’Allemagne, la Norvège, l’URSS et le Nouveau-Mexique, c’est une succession de faits incroyables mais vrais qui se sont ainsi déroulés.

Tous ceux-ci sont ici racontés à hauteur d’hommes : qu’ils soient décideurs politiques (Roosevelt, Truman), scientifiques passés à la postérité (Einstein, Oppenheimer, Fermi…) ou acteurs majeurs demeurés méconnus, tels Leó Szilàrd (le personnage principal de cet album, un scientifique qui remua ciel et terre pour que les USA développent la bombe, puis fit l’impossible pour qu’ils ne l’utilisent jamais), Ebb Cade (un ouvrier afro-américain auquel on injecta à son insu du plutonium pour en étudier l’effet sur la santé) ou Leslie Groves (le général qui dirigea d’une main de fer le Projet Manhattan) – sans oublier, bien sûr, les habitants et la ville d’Hiroshima, reconstituée dans La Bombe de manière authentique.

Extrêmement documenté mais avant tout passionnant, comparable en cela à la série TV Chernobyl, cet ouvrage s’impose déjà comme le livre de référence sur l’histoire de la bombe atomique. Le travail documentaire précis, les dessins en noir et blanc entre bd européenne et comics de Denis Rodier, le sens de la narration maîtrisé alors qu’il faut intégrer un nombre important de personnages… Tout cela en fait une réussite complète. On y apprend beaucoup de faits historiques peu connus, mais aussi le parcours de personnages hors du commun. Les dernières pages, sur Hiroshima, sont saisissantes, où les cases se mélangent entre l’horreur de l’explosion et la joie exprimée de certains politiques et scientifiques à la tête du fameux projet « Manhattan ».

« La Bombe » est déjà un classique de vulgarisation historique. L’ouvrage vaut l’investissement. Alors, quand le confinement sera terminé, il faudra vite aller courir à la librairie.

la bombe 1

  • Scénariste : Alcante, LF Bollée
  • Dessinateur : Denis Rodier
  • Editeur : Glénat BD
  • 472 pages
  • Prix : 39.00 €




Publicité

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos newsletters

Rubrique

Soutenez notre campagne sur Ulule !

Application Geek Junior

geek junior app mobile

Le coin des parents

Partenariat

Charte éthique de Qwant Junior

Notre guide Snapchat

Le guide Snapchat

Smartphones et gadgets

Share This
Geek Junior

GRATUIT
VOIR